AIRMATRIX

Airmatrix fabrique et commercialise un micro capteur qui mesure les particules fines (PM2.5 et PM10) ainsi que son application gratuite pour smartphone.

Airmatrix, société créée en mai 2017, est issu d’une collaboration franco-polonaise qui fabrique et commercialise un micro capteur capable de mesurer la concentration de particules fines (PM2.5 et PM10) en 8s (intérieur) ou 30s (extérieur) ainsi que son application gratuite pour smartphones (Android et IOS).

Airmatrix est né après un constat alarmant sur la qualité de l’air en Pologne, notamment en hiver, à cause des feux de cheminées alimentés par tout et n’importe quoi.

L’équipe polonaise, basée à Cracovie est composée de 2 professeurs et 1 docteur, spécialisés dans l’Environnement et la mécatronique, qui ont su développé un micro capteur ainsi qu’une application pour connaitre en temps réel la concentration de particules fines dans l’air.

Le développement commercial en France et dans le monde est géré depuis la France par 2 personnes.

L’idée est de proposer aux consommateurs un appareil simple d’utilisation et surtout abordable (59,90 € TTC) . Ainsi, chacun pourra facilement, rapidement et de manière précise, connaitre le taux de particules fines, aussi bien en ville qu’en campagne à n’importe quelle heure, de jour comme de nuit et notamment dans des endroits ou l’air n’est pas ou peu mesuré aujourd’hui.  

L’appareil de mesure, très compact, est connecté en Bluetooth au smartphone et permettra d’alimenter la carte avec les mesures faites en extérieur par tous les utilisateurs.  

Le mode « privé » qui est à utiliser à l’intérieur de votre foyer, de votre lieu de travail ou de votre salle de sport ne publiera quant à lui aucune donnée.

Le but est de créer, ensemble, une communauté, qui viendra nourrir tous les jours, une carte détaillée avec des informations en temps réel, consultable par tous, via le site internet et l’application et cela totalement gratuitement.

Bien évidemment, Airmatrix souhaite faire évoluer son offre avec des appareils capables de mesurer de la même manière d’autres polluants tout en lui incluant de nouvelles fonctionnalités chaque année. Notre société travaille également sur un appareil « waterproof » et avec une batterie plus importante qui serait capable de se fixer sur un véhicule (Bus ou taxi par exemple) et ainsi mesurer les particules fines pendant tout son trajet en totale autonomie.