Voies navigables de France

Gestionnaire des voies navigables de l’Etat, VNF a pour mission la création de valeur sociale, environnementale et économique autour de la voie d’eau.

  • Collectivités
  • Mesures qualité de l'air,
  • Dépollution,
  • Changement de comportement,
  • Evaluation des émissions,
  • Mobilité,
  • Energies,
  • Amélioration des connaissances

Etablissement public gestionnaire des voies navigables de l’Etat en France, Voies navigables de France entretient, exploite et développe le plus grand réseau européen de voies navigables : 6 700 km de fleuves, canaux et rivières canalisées, 4 000 ouvrages d’art (écluses, barrages, pont-canaux,…) et 40 000 hectares de domaine public fluvial. 

La Direction Territoriale Bassin de la Seine et Loire Aval (DTBS) est l’une des 7 directions de Voies navigables de France. Relié aux ports maritimes du Havre et de Rouen et à de nombreux ports intérieurs, le bassin de la Seine représente environ 25 % du réseau fluvial français (1468 km de voies navigables), 40 % du trafic national en tonnages transportés et 50 % en tonnes-kilomètre.

Opérateur national de l’ambition fluviale, VNF est 1 Établissement unique qui répond, sur 2 réseaux complémentaires et connectés (réseau transport et réseau tourisme), à 3 grandes missions au service du public : promouvoir la logistique fluviale, concourir à l’aménagement territoire et assurer la gestion globale de l’eau.

Le contrat d’objectifs et de performance signé en avril 2021 entre l’État et VNF prévoit notamment une modernisation de grande ampleur de la gestion fluviale : téléconduite, automatisation, gestion hydraulique plus fine, innovation, mais surtout verdissement de la flotte, développement des bornes électriques à quai, avitaillement en carburants alternatifs….

Face à l’urgence climatique, le transport fluvial représente une solution immédiatement disponible pour réduire l’empreinte carbone du transport de marchandises.