Challenge Microcapteurs Édition 2023

Pour la 4e édition du Challenge, Airparif propose d'étudier l'impact de nouveaux paramètres sur les performances des microcapteurs.

En cours

  • Amélioration des connaissances
Ⓒ Airparif

La qualité de l'air est un enjeu sanitaire, économique et sociétal. La pollution atmosphérique, extérieure et intérieure, est responsable de 7 millions de décès anticipés chaque année dans le monde, selon le dernier rapport de l'OMS publié en 2018. Dans ce contexte, il existe une demande croissante des autorités (mais aussi des entreprises privées et des citoyens) pour produire et avoir accès à des données de qualité de l'air. La question de la qualité et de la fiabilité des données est donc cruciale, afin d'éclairer les politiques publiques, et de mettre en œuvre des actions efficaces pour améliorer la qualité de l'air.  

Le développement des objets connectés a trouvé des applications dans la mesure et la surveillance de la qualité de l'air.  Le marché abonde désormais en capteurs de plus en plus petits et de moins en moins chers. On retrouve ces dispositifs dans les villes, les bâtiments, les véhicules et même sur les personnes. Cependant, il n'est pas simple de comprendre leurs performances et de savoir quel produit choisir pour quelle utilisation.

Face au développement croissant de la technologie des microcapteurs, Airparif (l’ Association Agréée de Surveillance de la Qualité de l’Air en Île-de-France) et AIRLAB (son laboratoire d'innovation ouverte) organisent régulièrement le Challenge AIRLAB Microcapteurs. Cet événement vise à fournir une évaluation robuste et indépendante des performances des microcapteurs, dans des conditions réelles d'utilisation, afin de fournir un outil d'aide à la décision aux utilisateurs potentiels, tout en favorisant l'innovation. Jusqu'à présent, trois éditions du Challenge ont eu lieu (en 2021, 2019 et 2018), et ont permis une évaluation totalement indépendante de 122 dispositifs, par un jury d'experts internationaux.

La 4e édition du Challenge

Airparif propose d'étudier l'impact de nouveaux paramètres sur les performances des microcapteurs, et plus particulièrement : des niveaux de pollution plus élevés ; des profils d'émissions différents ; et des conditions météorologiques différentes, notamment des températures et une humidité plus élevées. Les tests de performance seront donc réalisés à la fois en France (comme pour les éditions précédentes) et, pour la première fois à l'étranger, à Bangkok (Thaïlande). 

L'édition 2023 du Challenge AIRLAB Microcapteurs est organisée avec le soutien du Clean Air Fund, de l’Agence Française de Développement (AFD), de l’Agence de la Transition Ecologique (ADEME), de Bloomberg Philanthropies, et de l’Ambassade de France en Thaïlande dans le cadre de l’Année de l’Innovation franco-thaïlandaise. 

En partenariat avec : Asian Institute of Technology, Atmo France, Atmo Hauts de France, Bangkok Metropolitan Administration, Centre Scientifique et Technique du Bâtiment / Observatoire de la Qualité de l’Air Intérieur, EMPA, FIMEA, National Institute of Metrology Thailand, UN-ESCAP, et l’Organisation Mondiale de la Météorologie (OMM).

Les candidatures sont ouvertes du 17 octobre 2022 au 11 décembre 2022.

Questionnaire sur le cycle de vie des solutions proposées (vous avez jusqu'au 15 juin 2023 pour le remplir)

Porteur du projet

Nom de l’organisation : AIRLAB